unu motorsComment

Du test rider au #unurider

unu motorsComment
Du test rider au #unurider
 

Nous avons discuté avec Jael Martin, qui nous vient de Berlin. Jael a récemment rejoint la communauté des unu Riders après une course d’essai avec Jascha, notre pionnier unu. Nous vous invitons à lire l’article suivant pour en savoir plus sur ce que Jael a pensé de sa course d’essai et sur ce qui l’a poussée à acheter un unu Scooter.

 

Bonjour Jael, dites-nous-en un peu plus sur vous.

Je suis née et ai grandi à Berlin. Une vrai berlinoise d’origine, ce qui est plutôt rare ces jours-ci. Je me suis beaucoup investie, ces dernières années, dans l’incroyable écosystème des start-up berlinois, et travaille maintenant dans le marketing en ligne pour une marque de fitness.

 

Pourquoi avoir choisi de vous inscrire à une course d’essai avec unu ?

J’ai été une grande utilisatrice des services d’auto-partage et de scooter en libre service, mais c’est précisément au moment où on en a besoin d’un que l’on n’en trouve pas. En plus, ces services sont spatialement limités. Or comme j’ai besoin de plus de flexibilité, je souhaiterais posséder mon propre scooter ! Cela fait des années que je songe à acheter un scooter, et je me suis toujours imaginé une petite Vespa un peu « old school ». Mais j’ai réalisé qu’il existait des alternatives électriques, alors pourquoi acheter un scooter normal qui pollue ? Quand j’ai vu qu’unu proposait des courses d’essai, j’ai tout de suite sauté sur l'occasion. Les démarches pour s’inscrire sont on ne peut plus simples, et le jour d’après, j’ai reçu un e-mail de Jascha m’expliquant comment m’y préparer.

 
DSC06206 copy.jpg
DSC06117 copy.jpg
DSC06189 copy.jpg
 

Comment s’est passée la rencontre avec le pionnier unu ?

Je pensais que ce serait comme aller chez un concessionnaire automobile ou un n’importe quel commerce dans lequel vous attend un vendeur plutôt insistant. Mais lorsque je suis arrivée dans la boutique de Jascha, il en fut tout autrement ! Je suis tombée sur une charmante petite boutique de vêtements avec divers objets un peu partout. Avant de commencer la course d’essai, nous avons parlé des appareils photo et des skateboards qu’il avait dans son magasin. C’etait comme rencontrer un ami !

 

Et qu’avez-vous ressenti en conduisant ?

Certes, Jascha avait bien pris la peine de mentionner qu’un unu Scooter est silencieux et qu’il accélère beaucoup plus vite qu’un scooter à essence. Mais dès la seconde où j’ai commencé à conduire, j’ai été littéralement bluffée !

 
download (2).jpeg copy.jpg
 

Où êtes-vous allée durant ces trente minutes d’essai ?

Le magasin de Jascha se trouve juste à côté de l’ancien aéroport de Tempelhof. J’ai d'abord roulé dans les rues avoisinantes qui sont peu circulées. Malheureusement, le temps était un peu nuageux, mais suffisamment clément pour pouvoir faire un tour. Je m’attendais à ce que ce soit plus ou moins comme rouler à vélo, mais c’était bien plus que cela, en effet. C’était comme faire partie de la ville tout en se déplaçant super vite ! Une fois que j'ai pris confiance avec le véhicule, j’ai osé m’aventurer dans une rue un peu plus frequentée, et j’ai même été capable de me frayer un chemin dans la circulation. J’ai rapidement rejoint un autre parc situé en bas de la rue avant de revenir.

 

Qu’est-ce qui vous a le plus plu au cours de cette expérience ?

Ce qui m’a le plus impressionnée, c’est la facilité avec laquelle tout cela s’est déroulé. Je m’étais inscrite quelques jours avant la course d’essai et me suis retrouvée sur le scooter avant même d’avoir pu m’en rendre compte. Il faut dire que l’amabilité de Jascha, qui était là pour tout m’expliquer, a beaucoup aidé à ce que je me sente bien d’un bout à l’autre de l’événement.

 

Recommanderiez-vous à des amis d’effectuer une course d’essai avec unu ?

Évidemment ! D’autant que je pourrais moi-même leur faire essayer, maintenant que j’ai le mien.

 

Quand avez-vous décidé d’acheter un unu Scooter ?

Après la course, alors que j’étais assise dans le train pour rentrer chez moi. J’ai pris conscience, à ce moment-là, que j’aurais pu rentrer chez moi avec unu. J’ai donc commencé à personnaliser un scooter sur mon téléphone tout en étant dans le train !

 
DSC06222 copy.jpg
 

Merci infiniment, Jael, de nous avoir relaté en détail votre course d’essai avec unu, et félicitations, surtout, car vous faites désormais partie des unu Riders. Si, vous aussi, vous êtes intéressé par une course d’essai avec unu, cliquez sur le lien ci-dessous.