Rencontre avec un pionnier unu : Nikolas de Munich
 

Étudiant et pionnier

C’est par un beau vendredi de printemps que nous rencontrons Nikolas Huth à Munich. Nikolas vient de finir ses examens du semestre. Encore étudiant, Nikolas est l’un des plus jeunes pionniers unu, mais son ardente énergie est précisément ce qui le rend si bon dans ce qu’il fait.

Munich, est le berceau d’unu. C’était en 2013. Aujourd’hui, avec les scooters unu, la ville est en pleine effervescence. Et ce, grâce en partie à nos pionniers unu, qui, en tant qu’ambassadeurs de la marque dans leurs villes, permettent aux gens d’essayer unu scooter en leur faisant faire des tours d’essai.

Nos pionniers unu sont pour nous des personnes un peu hors du commun. Elles ne représentent pas seulement notre marque, mais tout le spectre de la vie urbaine. Nikolas est étudiant, et accessoirement pionnier unu depuis deux ans. À ses heures perdues, il fait faire des tours d’essai avec unu. Il s’est récemment installé à Munich pour y étudier. Conduire unu Scooter a toujours été pour lui le moyen le plus simple d’arpenter les rues et de mieux connaître la ville. Nikolas les parcourt avec une aisance telle qu’on le croirait presque venu d’ici.

Nous avons fait une pause dans notre visite de Munich pour y rencontrer Nikolas, afin qu’autour d’un café, nous échangions sur son expérence en tant que pionnier unu.

 
nikolas-unu-pioneer-munich-elektroroller.JPG
 
IMG_0756.JPG
 Petite halte au bord de la célèbre Eisbach, rivière artificielle traversant Munich. Celle-ci est célèbre pour sa vague qui attire les groupes de surfeurs dévoués prêts à braver les eaux.

Petite halte au bord de la célèbre Eisbach, rivière artificielle traversant Munich. Celle-ci est célèbre pour sa vague qui attire les groupes de surfeurs dévoués prêts à braver les eaux.

 

Depuis combien de temps es-tu pionnier unu ?

Depuis environ deux ans. J’ai commencé à Mayence, ma ville natale. À l’époque, j’avais entendu dire que le pionnier unu local avait besoin d’aide. C’est comme ca que je le suis devenu aussi.

En moyenne, combien de temps dure la course d’essai ?

Les choses se déroulent de façon assez simple : je réponds d’abord à toutes les questions que peuvent se poser les participants sur le scooter, puis je les laisse faire un tour. En fin de compte, c’est unu lui-même qui fait sa meilleure publicité. Ils reviennent toujours ravis de la course d’essai ! Ce qu’ils apprécient vraiment avec le scooter, cette cette sensation de pouvoir « voler » à travers la ville.

 
IMG_0753.JPG
 
IMG_0764.JPG
 

En règle générale, qui s’inscrit pour une course d’essai ?

Il est difficile de décrire une personne-type : vous avez autant affaire à des adultes, qu’à des jeunes ou à des couples qui souhaitent effectuer une course d’essai à deux. Les raisons qui poussent les gens à acheter unu sont aussi nombreuses qu’eux. Si d’aucuns en ont besoin pour se rendre au travail ou à l’école, d’autres désirent simplement vivre la ville autrement. C’est plutôt cool de pouvoir rencontrer des gens d’horizons si différents. Sans compter que jamais on ne s’ennuie à converser avec eux.

Se sentent-il généralement à l’aise sur le scooter ?

Nombreux sont ceux qui n’ont jamais conduit de scooter aupraravant. J’entends souvent : « Hé, je ne voulais pas te le dire avant, mais je n’ai aucune idée de la façon dont on conduit un scooter ! » Je leur réponds simplement qu’ils ne doivent pas s’inquiéter car, au fond, c’est un peu comme faire du vélo. Il faut quelques minutes pour apprendre à accélérer et à diriger, mais une fois cela intégré, il s’y font très rapidement. Même les gens qui commencent la course la peur au ventre, finissent par être assez à l’aise à la fin.

 

Course d’essai de la mi-journée

Notre café terminé, Nikolas s'est rendu à sa course d’essai, à Theresienwiese, là où a lieu chaque année la fête de la bière. En temps ordinaire, l'immense terrain ouvert est une aire de jeu parfaite pour les skaters, les cyclistes et, en l'occurence, unu Scooter.

 
unu-munich-test-ride-e-scooter.JPG
IMG_0759.JPG
IMG_0758.JPG
 

Un de vos amis a-t-il déjà acheté un unu Scooter ?

Oui, plusieurs même. C’est d’ailleurs l’argument que j’utilise en fin de course d’essai pour convaincre les gens : jamais je ne dirais à mes amis d’en acheter un si je n’en étais pas moi-même pleinement satisfait. La plupart de mes amis sont des étudiants qui doivent épargner pour pouvoir s’offrir le scooter. Mais, in fine, ils y gagnent considérablement sur les frais de transport. J’ai des amis qui en ont acheté un en se disant qu’ils le partageraient avec les membres de leur famille. Mais au bout du compte ils ont dû en racheter parce qu'ils n’arrêtaient pas de se chamailler pour l’utiliser !

Lorsque les gens achètent le scooter, qu’est-ce qui les surprend le plus ?

Tous ceux qui ont acquis un scooter l’ont fait avec une idée précise en tête : grosso modo, pour aller au travail ou à la fac. Mais en fin de compte, ils roulent toute la journée : pour aller au sport, au resto, au parc... Le résultat, c’est qu'ils peuvent faire beaucoup de choses en une journée. Il n'ont plus l’excuse de devoir prendre un train ou de ne pas pouvoir se garer dans certains quartiers. Avec unu, vous pouvez faire juste deux fois plus de trucs qu’auparavant.

 
IMG_0750.JPG
 Renconte avec Valentina Harrendorf, une autre pionnière unu à Munich.

Renconte avec Valentina Harrendorf, une autre pionnière unu à Munich.

 
IMG_0765.JPG
IMG_0749.JPG
 

Merci de nous avoir accordé ces quelques minutes, cher Nikolas, et de nous avoir fait visiter Munich. N’oubliez pas non plus de regarder cette vidéo avec Jascha, l’un de nos pionniers unu à Berlin.